Culture

La 30e édition du Festival international du théâtre universitaire de Casablanca (FITUC) a été clôturée samedi soir, au terme d'une semaine de spectacles de qualité donnés par une vingtaine de troupes venus des quatre coins du monde.
Placée sous le Haut Patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, cette manifestation culturelle (2-7 juillet), organisée par la Faculté des lettres et des sciences humaines Ben M'sik sous le signe «Interaction», a connu la participation des représentants de plusieurs pays, à l'image de la Corée du Sud, de l'Italie, de la Russie, du Mexique, de l'Allemagne, de la France, de l’Égypte, de la Tunisie, de l’Algérie, du Bangladesh. Au cours de la cérémonie de clôture marquée par la remise des prix aux méritants, le président du FITUC, Abdelkader Gongai, s’est dit satisfait des résultats de cette édition, soulignant qu’elle constitue «un saut qualitatif», en ce sens qu'il a permis de renforcer l’ouverture de l’Université Hassan II de Casablanca sur de nouvelles expériences théâtrales.

Le Festival a été et restera un espace de formation, un outil de dialogue entre les continents et un carrefour d’échange, s'est-il félicité, notant que l'actuelle édition a porté haut le signe de l’interaction dans toutes ses dimensions internes et externes, dans un art incarnant l’interaction par excellence. «Cette interaction est présente à l’intérieur et à l’extérieur du théâtre, entre les comédiens eux-mêmes et également entre ceux-ci et les effets de lumière, la musique, le texte et les costumes, outre l’interaction créée avec le public», a-t-il expliqué. Tout au long de trente éditions, le FITUC, arrivé au stade de maturité, a réussi à se positionner au-delà des frontières nationales en contribuant au rayonnement de l'université marocaine et de la ville de Casablanca à l'étranger, a-t-il fait remarquer. La cérémonie de clôture a été agrémentée par la présentation de tableaux musicaux signés par les étudiants et les encadrants participants à ce festival, en plus d'un hommage aux artistes et professionnels ayant encadré les ateliers de formation. Le public a eu droit, le long de cette édition, à une programmation riche et variée, qui comprenait, outre les pièces théâtrales, l'organisation de panels et ateliers encadrés par des artistes et universitaires de renom, ainsi que des conférences-débats autour de plusieurs thématiques d’actualité.  

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma