Nation

La première session du Dialogue stratégique entre le Maroc et le Royaume-Uni a démarré, jeudi à Londres, sous la présidence du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, et son homologue le secrétaire d'État aux Affaires étrangères et au Commonwealth, Boris Johnson.

Les deux responsables ont procédé, à cette occasion, à un échange de lettres portant établissement de ce Dialogue stratégique, qui marque une étape nouvelle dans les relations bilatérales entre les deux Royaumes et leur insuffle une forte dynamique afin de consolider les acquis de coopération et asseoir un socle de visions communes des enjeux et défis du partenariat Maroc/Royaume-Uni. Partenaires fiables et liés par des relations d'échange depuis 800 ans et une amitié traditionnelle, les deux pays ambitionnent, à travers cette rencontre, de mettre en place un espace de concertation pour donner les directives stratégiques de leur coopération, et de discussions autour de questions prioritaires, notamment politiques, bilatérales et régionales, sécuritaires, économiques, commerciales ou concernant le volet culturel et l’éducation. En effet, les deux parties ont souligné l’importance stratégique de la poursuite des relations bilatérales ainsi que leur volonté de les élargir et approfondir.
Le Dialogue stratégique maroco-britannique se veut un forum de haut niveau pour discuter et résoudre des questions stratégiques d’intérêt mutuel, y compris, sans toutefois s’y limiter, les questions de sécurité régionale et nationale. Il sera fondé sur le respect mutuel et cherchera à promouvoir les principes du droit international ainsi qu’à protéger et renforcer les droits de l’Homme et les libertés. Le Dialogue stratégique Maroc-Royaume Uni, qui se réunira au niveau ministériel, abordera quatre thèmes clés : Politique-Diplomatie, Sécurité, Économie et Culture. Outre ces questions, chaque réunion annuelle évaluera les progrès réalisés au courant de l’année et assurera la poursuite des objectifs conjointement décidés en vue de renforcer la collaboration, relève-t-on dans les notes échangées à cette occasion entre les ministères des Affaires étrangères des deux pays.
En plus, un groupe de travail composé de représentants du Royaume-Uni et du Royaume du Maroc se réunira, en fonction des besoins, et par arrangement mutuel, pour poursuivre les engagements pris et préparer les thèmes à débattre pour les réunions ultérieures du Dialogue stratégique. Dans le cadre de ce Dialogue, les deux parties ont également décidé de maintenir des canaux de communication réguliers, et ont désigné le ministre d’État chargé du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, Alastair Burt, et la secrétaire d’État, Mounia Boucetta, en tant que premiers points de contact pour examiner et résoudre les questions bilatérales clés, y compris celles qui sont urgentes.
À cette occasion, les deux parties ont discuté de plusieurs questions bilatérales, régionales et multilatérales, ainsi que d’autres sujets relatifs à la défense, à la sécurité aérienne et maritime, à la coopération en matière de lutte contre le terrorisme, au commerce et à l’investissement, à l’éducation, aux sports et à la culture. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma