Éco Actu

Après Oujda et Nador, l’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA) organise, aujourd’hui à Driouch (dans l'Oriental), la dernière étape de ses journées portes ouvertes. Orienté opportunités d’investissement en aquaculture dans la région de l’Oriental, l’événement intervient suite au lancement, le 12 avril dernier, de deux appels à manifestation d’intérêt pour la mise en œuvre du Plan aquacole de la région. Objectif : inviter les investisseurs et les jeunes entrepreneurs à développer des projets aquacoles à forte valeur ajoutée avec des implications bénéfiques en termes d’emplois et de création de richesse. Ces rencontres visent également à «apporter un éclairage très précis sur les offres aquacoles disponibles dans la région dont le potentiel est considérable, et ce, dans le cadre d’ateliers dédiés animés par l’Agence et ses partenaires qui sont mobilisés pour mettre à contribution leurs expertise et savoir-faire», indique l’ANDA dans un communiqué. 
Pour rappel, la région de l’Oriental dispose d’un capital aquacole de 1.465 hectares avec pas moins de 65 unités de production sur mer pour le développement de projets de la pisciculture, de la conchyliculture et de l’agroculture. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma