Éco Monde

Carrefour et Tesco ont annoncé, le 2 juillet, un accord stratégique de long terme sur les achats et les services aux fournisseurs visant à doper la compétitivité des deux distributeurs. Selon Reuters, les groupes vont s’allier dans les achats de produits de marques propres – hors produits frais – et dans les biens non marchands comme les équipements destinés aux magasins, éclairage ou gondoles de présentation des produits. Les marques propres pèsent pour la moitié des ventes de Tesco et pour 25% de celles de Carrefour, qui s’est fixé pour objectif de porter cette part à 33% d’ici à 2022. Cet accord permettra ainsi aux deux groupes d’abaisser leurs prix d’achat et d’augmenter leur compétitivité face à leurs concurrents tout en protégeant mieux leurs marges, rapporte toujours Reuters.
Carrefour a noué en avril dernier un accord du même type sur le marché français avec Système U, qui lui permettra de se hisser au rang de leader des achats en France, où des niveaux de prix trop élevés lui ont fait perdre des parts de marché face à son grand concurrent Leclerc. Parallèlement, chaque société continuera à travailler de son côté avec ses producteurs locaux et nationaux. Le chiffre d’affaires combiné des deux distributeurs s’élève à 146 milliards d’euros. Pour restaurer sa rentabilité et sa compétitivité, le PDG de Carrefour a engagé un plan massif de réductions de coûts de 2 milliards d’euros. Par ailleurs, l’accord couvrira les relations stratégiques des deux enseignes avec leurs fournisseurs, comme la vente de services marketing ou de données de ventes sur des produits. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma