Éco Actu

Une première depuis plusieurs années. La dette extérieure publique a enfin baissé. Après avoir connu une constante tendance à la hausse et une stabilisation au dernier trimestre 2017, elle a reculé à fin mars 2018. Son encours s'établit à 331,1 milliards de DH, en retrait de 1,5 milliard par rapport à fin 2017, selon le bulletin statistique de la dette extérieure publique publié par la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE).
L’encours de la dette extérieure des établissements publics ressort à 180,2 milliards de DH et celui du Trésor à 150,9 milliards. 
Au premier trimestre 2018, un volume global de 2,6 milliards DH a été mobilisé par le secteur public dont 2,5 milliards DH destinés aux projets d'investissement des établissements publics et collectivités territoriales et 0,1 milliard pour les projets du budget, relève la DTFE. S’agissant des remboursements, le service de la dette extérieure publique s’est établi à 5,5 milliards sur le trimestre : 3 milliards de DH réglés par le Trésor et 2,5 milliards par les établissements publics.
De ce fait, le repli de la dette extérieure publique provient plus du financement du Trésor, dont l’encours a baissé de 2,236 milliards d’un trimestre à l’autre. Ce qui accentue la régression de sa part dans la dette extérieure publique qui n’est plus que de 45,6% à fin mars dernier, après 46,1% fin 2017, sachant qu’elle avait culminé à 55,3% au terme de 2013, avant de commencer à reculer. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma