Éco Monde

La consommation des ménages français en biens a enregistré une hausse de 0,9% en mai 2018, soit une progression supérieure aux attentes des économistes qui anticipaient une augmentation de 0,8%. En revanche, ce sursaut ne permet pas d’effacer son plongeon du mois précédent, selon les données de l’Insee, rapporte Reuters. 
La progression de la consommation des ménages au mois de mai a été alimentée par un rebond des achats de biens alimentaires de 1,8% après -2,9% un mois auparavant, et de la consommation d’énergie de 1,7% contre -5% en avril. 

La consommation des biens durables a rebondi, enregistrant une hausse de 0,9% après avoir reculé de 0,7% en avril. Cette progression est portée par la hausse des achats de voitures d’occasion et de téléviseurs, surtout avec l’avènement de la coupe du monde 2018. Ce rebond a été accompagné par le recul des achats de textile-habillement à -3% après +3,4% en avril. Pour leur part, les dépenses en biens fabriqués sont restées quasi stables en mai. Pour leur part, les achats de biens représentent près de la moitié de la consommation totale des ménages, et contribuent à un plus de la moitié au produit intérieur brut français.  Rappelons que les dépenses de consommation des ménages français en biens ont diminué de 1,5% en avril comparativement à un mois auparavant. Ce recul s’explique par la baisse de la consommation d’énergie grâce à un mois d’avril particulièrement doux.

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma