Société

L'Académie régionale de l'éducation et de la formation (AREF) de la Région de Rabat-Salé-Kénitra accompagne les bacheliers pour les concours d'accès aux écoles supérieures

L'Académie régionale de l'éducation et de la formation (AREF) de la Région de Rabat-Salé-Kénitra procède, dans une première de son genre, à l'accompagnement des bacheliers ayant obtenus les meilleures moyennes aux épreuves du Baccalauréat, pour passer les concours d'accès aux instituts et écoles supérieures.

Cette opération est réservée aux élèves ayant obtenus «Mention Très bien» et qui poursuivent leurs études au Lycée Moulay Youssef à Rabat ainsi que tous les élèves des établissements d’enseignement publics relevant de l'Académie régionale dans la région de Rabat-Salé-Kénitra.

Cette initiative unique et distinguée pour accompagner les plus brillants des élèves lors des épreuves du baccalauréat et les candidats aux concours des écoles supérieures et à la faculté de médecine, constitue un suivi aux efforts des élèves tout au long de l'année scolaire auxquels ont contribué des cadres éducatifs et administratifs et les associations des parents d'élèves, a déclaré à la MAP, le directeur provincial du ministère de l'Education nationale à Rabat, Mohamed Aït Ouadif.

Ce travail éducatif est volontairement effectué par des professeurs de mathématiques, de physique, des sciences de la vie et de la terre, d’anglais et de français qui enseignent au Lycée Moulay Youssef et qui permettra aux élèves d’accéder aux écoles supérieures et surtout à la Faculté de médecine avec succès, a-t-il expliqué, soulignant que ce soutien servira d'encouragement aux brillants élèves à exceller davantage et ainsi obtenir de bons résultats.

Pour sa part, le directeur du Lycée Moulay Youssef, Abderrahim Benhessoun a affirmé que l’opération de préparation de ces élèves aux concours d’accès aux instituts et écoles supérieures a débuté lundi dernier, faisant savoir qu'il s'agit d'une initiative proposée par un groupe de professeurs pour encourager les élèves ayant réussi avec Mention et les soutenir pour réussir ces concours.

L’accompagnement est «plus psychologique que scientifique» et les enseignants s’y concentrent plus sur l'enseignement des élèves sur la manière de traiter les différents sujets qui peuvent être posés lors des concours, notamment ceux concernant la faculté de médecine, qui comprennent quatre sujets, à savoir les sciences mathématiques, les sciences de la vie, les sciences physiques et la chimie.

Le nombre d’élèves bénéficiaires de cet accompagnement a atteint 45 élèves, un nombre qui peut augmenter, a-t-il souligné, ajoutant que cette initiative est ouverte à tous les élèves des écoles publiques de la Région.

Pour leur part, les élèves bénéficiaires ont exprimé leur gratitude au personnel éducatif qui assure leur encadrement afin de se préparer aux concours d’accès aux écoles supérieures surtout qu’un nombre parmi eux ne dispose pas des moyens financiers nécessaires à cet accompagnement. 

 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma