Éco Développement

Les représentants des gouvernements, villes et territoires africains ont adopté la Déclaration de Rabat à la clôture de la Plateforme africaine des villes propres sur la gestion des déchets solides. Cette rencontre a été organisée à l'initiative de l'Agence japonaise de la coopération (JICA), du Programme des Nations unies pour l'environnement et de l'ONU-Habitat. Les participants à cette réunion ont ainsi convenu de garantir les pratiques de gestion des déchets sûres et respectueuses de l'environnement afin de prévenir les risques que représentent les incendies, les affaissements et les pollutions dues aux eaux usées sur les sites des décharges. «Avec la croissance économique et démographique rapide, les villes africaines font face à des problèmes de déchets de plus en plus graves. Les initiatives visant à améliorer les milieux de vie urbains sont prioritaires pour offrir une vie saine aux citadins et maintenir une croissance durable», avait rapporté JICA le 28 avril 2017 lors du lancement de la Plateforme. Cette dernière, poursuit JICA, vise à créer des villes «propres et saines en Afrique» d'ici 2030, date cible pour la réalisation des 17 Objectifs du développement durable (ODD), à travers des formations, des séminaires, la collecte de données, la diffusion d'informations et d'autres efforts. Parmi ces ODD, 4 sont liés à la gestion raisonnée des déchets. L'Objectif «Villes et communautés durables» devrait permettre que les villes soient résilientes et durables. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma