Nation

La quatrième réunion du groupe de travail maroco-français de coopération juridique s'est tenue, mardi dernier, à Paris sous la coprésidence du secrétaire général du ministère de la Justice, Abdelilah Lahkim Bennani, et de son homologue français, Stéphane Verclytte, apprend-on jeudi de source diplomatique marocaine. Lors de cette rencontre, M. Verclytte a salué l'organisation de la Conférence de Marrakech sur la justice, tenue du 2 au 4 avril 2018, à laquelle a pris part une importante délégation française, et qui s'inscrit dans le cadre du partage des meilleures pratiques ayant trait aux réformes judiciaires. Pour sa part, Lahkim Bennani a mis l'accent sur les nouveautés que connaît le paysage juridique et judiciaire marocain et a appelé à développer davantage les relations de coopération entre les ministères de la justice des deux pays. À ce titre et après s'être félicités de la réalisation des actions de coopération juridique 2015-2017, les chefs des deux délégations ont convenu que le programme de coopération entre les deux ministères pour la période 2018-2020 puisse s'articuler autour de nouveaux mécanismes à même de promouvoir la coopération entre les deux ministères et d'accompagner les chantiers de réforme ouverts tant au Maroc qu'en France. Le groupe de travail maroco-français de coopération juridique a été institué par l'arrangement administratif signé en décembre 2012 par les ministres de la Justice des deux pays. Outre le secrétaire général du ministère de la Justice, la délégation marocaine à cette quatrième réunion comprenait Abderrafi Eraouihen, directeur des études, de la coopération et de la modernisation, Karim Harrouche, magistrat détaché au secrétariat général, Abdelhanine Touzani, directeur de la coopération à l'Institut supérieur de la magistrature, et Amine Ennabli, magistrat de liaison en France.

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma