Nation

Le Chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, s'est entretenu, mercredi à Rabat, avec une délégation du Parti de l'Istiqlal (PI) conduit par son secrétaire général, Nizar Baraka, et composée de plusieurs membres du comité exécutif du parti. Lors de cette rencontre, tenue à la demande des groupes istiqlaliens de l'unité et de l'égalitarisme aux deux Chambres du Parlement, qui s'est déroulée en présence du ministre d'État chargé des Droits de l'Homme, Mustapha Ramid, ainsi que du ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, il a été procédé à la présentation des différents aspects et contenus du mémorandum du PI relatif à la révision du projet de la loi de Finances 2018. Le mémorandum présenté au gouvernement comprend un ensemble de mesures à caractère social considérées par le parti comme «nécessaires et urgentes», visant à faire face à la cherté de la vie, à améliorer le pouvoir d’achat et à soutenir l’emploi des jeunes. Concernant l'amélioration des revenus des citoyens, le parti propose une augmentation des salaires des fonctionnaires ainsi que l'augmentation du plafond des revenus exonérés d'impôt sur le revenu. S'agissant de la protection du pouvoir d'achat du citoyen, le parti appelle à mettre en œuvre un système flexible de calcul des taxes intérieures de consommation, sur l’importation des hydrocarbures en rapport avec le niveau des cours internationaux. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma