Éco Actu

L’Agence nationale de développement des zones oasiennes et de l’arganier (ANDZOA) compte valoriser le savoir-faire de l’artisanat lié à l’arganier. Le projet fera l’objet d’une étude à commanditer le 18 juillet prochain. Celle-ci devra permettre d’identifier les potentialités de développement de l’artisanat dans les zones de l’arganier. «Il s’agit de réaliser une revue détaillée des métiers de la filière de l’artisanat et analyser les potentialités des métiers identifiés en s’appuyant sur la démarche chaine de valeur pour une amélioration des rendements des artisans en se basant sur les éléments techniques, financiers et organisationnels. Il est aussi question d’identifier des produits phares à fort potentiel et proposer des plans d’améliorations techniques, de promotion et de commercialisation», explique l’ANDZOA. Selon l’institution, l’artisanat au sein des zones de l’arganier est caractérisé par une forte ethnicité et authenticité de ses produits, la présence d’un tissu productif important et la diversité des savoir-faire acquis et maîtrisés en plus de la spécialisation des zones géographiques par métiers. Toutefois, des dysfonctionnements et problématiques persistent. Il s’agit entre autres des difficultés en amont de la chaîne de valeur en termes d’innovation et de créativité avec une prépondérance de modèles traditionnels, l’accès difficile à la matière première. À cela s’ajoutent l’effectif élevé des mono-artisans par rapport aux organisations professionnelles et l’hétérogénéité et carences institutionnelles et organisationnelles au niveau des coopératives. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma