Éco Entreprise

L’institution financière régionale Equity Bank basée au Kenya, et Red Dot, une compagnie de paiement en ligne basée à Singapour, viennent de signer un protocole d’accord pour introduire Alipay et WeChat Pay dans les pays d'Afrique de l'Est.
Aux termes de l'accord, AliPay et WeChat Pay seront connectés à la passerelle de paiement Equity Bank. Il s'agit de l'une des plus grandes banques régionales d'Afrique de l'Est. «Les habitants de l’Afrique de l’Est pourront utiliser WeChat Pay et Alipay pour acheter des biens et des services dans leur devise locale. Nous espérons déployer le service de paiement mobile chinois en Afrique de l’Est d’ici la fin du mois de juillet», indique Jack Ngare, directeur général de Finserve, filiale d’Equity Bank.
Les deux services de paiement en ligne devraient être disponibles là où la banque est implantée, soit au Kenya, en Ouganda, en Tanzanie, en République démocratique du Congo, au Soudan du Sud et au Rwanda. La banque régionale a, elle, indiqué qu'elle contrôlait actuellement environ 60% des transactions de commerce électronique en Afrique de l'Est. Les deux plateformes ne devraient pas rencontrer d'obstacles, la région est déjà familière avec les solutions de paiement mobiles qui offriront une plateforme pratique à la communauté chinoise en expansion en Afrique de l'Est, ainsi qu'aux Kényans qui font des affaires avec les Chinois.
«Une fois pleinement opérationnelles, les plateformes de paiement chinoises vont probablement révolutionner les liens commerciaux entre la Chine et la région de l’Afrique de l’Est. Les touristes chinois pourront payer pour divers services d’accueil en utilisant Alipay et WeChat Pay», ajoute Ngare. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma