Monde

Le Président russe Vladimir Poutine, recevant à Moscou le conseiller à la Sécurité nationale de Donald Trump, John Bolton, a dit mercredi espérer de cette visite «les premiers pas» vers un rapprochement entre les États-Unis et la Russie. Selon la Maison-Blanche, John Bolton est à Moscou pour évoquer une possible rencontre entre le Président américain Donald Trump et son homologue russe.

«Votre venue à Moscou nous donne l'espoir que nous pouvons faire ne serait-ce que des premiers pas pour rétablir des relations complètes entre nos États», a déclaré le Président russe, Vladimir Poutine, au début de l'entretien, retransmis à la télévision, avec le conseiller à la Sécurité nationale de Donald Trump, John Bolton. Le Président russe a ensuite «malheureusement constaté que les relations russo-américaines ne sont pas au meilleur de leur forme». Une situation «en grande partie le résultat d'une âpre lutte de politique intérieure aux États-Unis», a-t-il affirmé. «La Russie n'a jamais aspiré à la confrontation. J'espère qu'avec vous, nous pourrons aujourd'hui discuter de ce que nous pouvons faire des deux côtés pour rétablir des relations complètes sur la base de l'égalité et du respect mutuel», a ajouté le Président russe, sourire aux lèvres. «J'espère que nous pourrons, comme lors des discussions avec vos collègues, discuter de la possibilité d'améliorer la coopération entre la Russie et les États-Unis», a répondu John Bolton. «Même dans le passé, lorsque nos pays connaissaient des divergences, nos dirigeants et leurs conseillers se rencontraient et je pense que c'était bénéfique pour les deux pays, bénéfique pour la stabilité mondiale et le président Trump a cela à coeur», a-t-il ajouté. Selon la Maison-Blanche, John Bolton est à Moscou pour évoquer une possible rencontre entre le Président américain Donald Trump et son homologue russe. Le Président des États-Unis, Donald Trump, en fonction depuis janvier 2017, et Vladimir Poutine ne se sont rencontrés jusqu'à présent qu'en marge de réunions internationales, la dernière fois en novembre 2017 au Vietnam. Les discussions entre le président russe, Valdimir Poutine, et le conseiller de Donald Trump devraient se centrer sur «les principaux problèmes internationaux» et le «triste état des relations bilatérales», a indiqué mercredi matin le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Après son arrivée en Russie, John Bolton s'est d'abord entretenu pendant environ une heure et demie avec le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov. Pendant sa campagne, Donald Trump avait assuré vouloir réconcilier l'Amérique avec la Russie de Vladimir Poutine, mais le rapprochement n'a pas eu lieu et les relations n'ont au contraire cessé de se dégrader, Washington durcissant encore en avril ses sanctions contre Moscou. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma