Éco Développement

La FAO et la Norvège ont annoncé, hier, la mise en service de l'Initiative internationale pour le climat et les forêts, une plateforme numérique de mesure et de surveillance de la situation des forêts et de l'utilisation des terres. Annoncé lors du Forum sur les forêts tropicales d'Oslo, le projet qui s'étalera sur 3 ans a été estimé à 6 millions de dollars et permettra d'améliorer la portée du Système spatial d'accès aux données d'observation terrestre.

«Grâce au renforcement de la collaboration entre la FAO et la Norvège, il sera maintenant plus facile d'accéder aux données satellite et aux technologies géospatiales. L'Initiative internationale pour le climat et les forêts (NICFI) va développer une plateforme numérique de la FAO qui aide les pays à mesurer, à surveiller et à rendre compte de la situation de leurs forêts et de l'utilisation des terres», rapporte la FAO sur son portail électronique. Annoncé lors du Forum sur les forêts tropicales d'Oslo, le projet qui s'étalera sur une période de trois ans a été estimé à 6 millions de dollars. Il permettra d'améliorer la portée de SEPAL (Système d'accès aux données pour une observation terrestre, de traitement et d'analyse des données pour la surveillance terrestre). «Les gouvernements, la société civile, les sociétés et les citoyens ont besoin d'informations fiables et complètes pour gérer nos forêts. C'est d'autant plus vrai lorsqu'il s'agit de lutter contre la déforestation. Les efforts déployés doivent pouvoir contribuer à la réalisation des Objectifs de développement durable ou être conformes à l'Accord de Paris sur le climat», a déclaré Per Pharo, directeur de la NICFI. 
SEPAL permet aux usagers de manier rapidement et de manière efficace les données satellitaires, d'adapter leurs produits aux besoins locaux et de produire des analyses géospatiales pertinentes et sophistiquées, précise la FAO. Doté de superordinateurs et d'infrastructures de données géospatiales, 
SEPAL permet d'analyser et d'accéder à des données satellitaires essentielles provenant de Landsat ou des données de plus haute résolution provenant du Programme européen Copernicus. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma