Éco Monde

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) vient de lancer «le premier et plus grand» concours mondial de start-up de tourisme. Initiée en partenariat avec Globalia, un groupe touristique d’envergure mondiale, cette compétition est lancée dans 164 pays, dont le Maroc, ciblant «les start-up aux idées novatrices capables de révolutionner l’expérience voyage et de vie touristique».

À vos projets ! L’Organisation mondiale du tourisme vient de lancer «le premier et plus grand» concours mondial de start-up de tourisme : «1st UNWTO Tourism Startup Competition».
Initié en partenariat avec Globalia, un groupe touristique d’envergure mondiale, ce concours est lancé dans 164 pays, dont le Maroc, et cible «les start-up aux idées novatrices capables de révolutionner notre façon de voyager et de vivre l’expérience touristique». L’objectif étant de repérer les nouvelles entreprises appelées à être aux avant-postes de la transformation du secteur du tourisme. «Le but est de sélectionner les meilleures solutions et les projets les plus novateurs. Cette initiative de détection de talents est une campagne à la recherche d’idées pionnières d’application de technologies émergentes et de technologies de rupture ainsi que d’entreprises émergentes ou de start-up ayant adopté les nouveaux modèles d’activité économique comme l’économie circulaire», souligne l’OMT dans un communiqué. Ce dernier affirme que l’une des idées maîtresses du concours est de donner de la visibilité aux projets misant sur un tourisme plus durable. «Ce processus de repérage de start-up est aussi ambitieux que complexe : il s’agit d’identifier les meilleurs projets aux quatre coins de la planète.
L’OMT et Globalia ont confié cette étape de prospection au cabinet de conseil en innovation Barrabés.biz, lequel possède plus de 20 ans d’expérience dans le domaine de la création, connexion et activation d’écosystèmes d’entrepreneuriat et d’innovation», est-il précisé. 

En clair, les inscriptions sont ouvertes du 26 juin au 3 septembre 2018. Pour y participer, les start-up doivent présenter des modèles d’activité économique liés à, au moins, l’un de ces quatre grands domaines : Le futur des voyages, l’Expérience touristique, l’Impact sur l’environnement et le Développement communautaire. 
Les projets seront évalués d’après cinq critères : singularité et viabilité de la solution, impact potentiel, modèle d’activité économique (business model), extensibilité (scalability) et profil de l’équipe. Un jury évaluera les dossiers et retiendra les meilleurs pour une demi-finale qui sera annoncée en septembre 2018. Les gagnants du concours auront la possibilité d’intégrer les entreprises de pointe du secteur du tourisme.
«L’innovation et les investissements touristiques ne sont pas une fin en soi, mais un moyen pour mettre au point de meilleurs produits touristiques, améliorer la gouvernance du tourisme et tirer parti de la durabilité avérée du tourisme en créant des emplois et en offrant des débouchés», a déclaré le secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, à l’occasion du lancement de la compétition. 
À noter que pour élargir le rayon d’action du concours et faciliter l’inscription des entreprises émergentes intéressées, le programme sera opéré depuis la plateforme numérique «YouNoodle», «entreprise de référence de la Silicon Valley pour la recherche de start-up au niveau mondial». 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma