Éco Actu

Pas de répit pour la dette intérieure. Son encours s’est encore amplifié au cours des cinq premiers mois de cette année, s’élevant à 533,7 milliards de dirhams, en progression de 2,7% par rapport à son niveau à fin décembre 2017, selon les dernières statistiques publiées par la Trésorerie générale du Royaume. Une évolution qui émane d’un recours du Trésor au marché des adjudications pour un montant net de 11,4 milliards, résultant de souscriptions pour 44,6 milliards et de remboursements pour 33,1 milliards, contre un recours pour un montant net de 12,5 milliards un an auparavant, résultant de souscriptions pour 56,1 milliards et de remboursements pour 43,6 milliards. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma