Éco Actu

La campagne 2018-2019 de blé tendre devrait se clôturer par une production de 48 millions de quintaux. La déclaration est de Mostafa Chari, assistant exécutif de l'Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL) lors de la Conférence annuelle du Conseil international des céréales (CIC). Le Royaume devrait également produire quelque 23 millions de quintaux de blé dur», rapporte l’agence de presse Reuters. Les importations de blé tendre sont, pour leur part, estimées à 30 millions de quintaux lors de la campagne 2018/19, contre 26,6 millions lors de la campagne précédente. Rappelons que, selon Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture et de la pêche maritime, la production céréalière devrait dépasser la barre des 100 millions de quintaux (www.lematin.ma). Sur le marché mondial, le Conseil international des céréales s’attend à une contraction des récoltes mondiales lors de la campagne 2018-2019. Ce premier repli depuis 6 ans est attendu à 2%, ramenant ainsi les stocks internationaux de 757 millions de tonnes à 742 millions. Par ailleurs, le CIC s’attend à une progression du commerce mondial de blé. Les exportations, tirées par la demande «en Afrique et en Asie», devraient mieux se porter. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma