Éco Entreprise

C’est une véritable prouesse qu’ont réalisée les équipes informatiques d’Attiajriwafa bank. Celles-ci ont réussi à migrer les systèmes d’information de la filiale égyptienne, qui fonctionnaient sous le système de Barcalys Bank, vers le système dit «Global Banking » Sopra Banking Amplitude, dont toutes les filiales à l’international du groupe bancaire marocain sont équipées.

Ce sont pas moins de 1.000 personnes qui ont travaillé d’arrache-pied pour migrer des centaines de milliers de comptes, de transactions et des millions d’écritures, sans aucune incidence sur les comptes, les soldes et les encours de la clientèle. Les accords passés entre AWB et Barclays Bank précisaient que cette dernière était en droit de couper la «tuyauterie» au plus tard le 10 juin 2018, soit 13 mois après le closing. En général, si la migration n’est pas opérée dans les délais, des pénalités exorbitantes peuvent être appliquées et la maintenance et mise à jour du système n’est plus assurée. La complexité de l’exercice tient au fait qu’il faut passer d’un système à l’autre en un laps de temps court, en général en week-end, de telle sorte qu’entre vendredi et lundi, le client ne se rende compte de rien : son solde est le même, ses échéances et ses prélèvements sont normalement opérés, son encours de crédit est identique et ses opérations en cours, notamment par carte, sont normalement traitées. S’agissant d’une opération dite «big bang» où il n’y a aucune possibilité de retour en arrière, les travaux préparatoires et les simulations sont menés et rien n’est laissé au hasard. Pour rappel, cette acquisition bancaire a eu lieu en mai 2017. C'est la plus importante que le groupe bancaire marocain ait jamais effectuée. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma