Éco Entreprise

La Banque Centrale Populaire et le Consortium CIH Bank/QIIB/CDG (Consortium actionnaire d’Umnia Bank) figurent sur la liste des candidats pour l’acquisition de la Banque Zitouna et de la compagnie Zitouna Takaful en Tunisie. Ces dernières sont jusqu’ici détenues majoritairement par l’État tunisien, Al Karama Holding et la Société Portefeuille Invest qui sont à la recherche d’un investisseur stratégique pour développer ces deux sociétés en cession.

Des candidats marocains pour le rachat de la Banque Zitouna et Zitouna Takaful en Tunisie. La Banque Centrale Populaire et le Consortium CIH Bank/QIIB/CDG (Consortium actionnaire d’Umnia Bank) figurent, en effet, sur la liste des soumissionnaires ayant déposé des offres de manifestation d’intérêt pour l’acquisition de la Banque Zitouna et de la compagnie Zitouna Takaful. L’État tunisien, Al Karama Holding et la Société Portefeuille Invest, actionnaires majoritaires des deux établissements, ont décidé début d’année de procéder à la cession d’un bloc unique d’actions représentant 69,15% du capital de la Banque Zitouna et 70% de Zitouna Takaful par voie d’appel d’offres international. Les vendeurs sont à la recherche d’«un investisseur stratégique qui aura la capacité de les gérer et les développer».  Banque Zitouna a été créée en octobre 2009 et agréée pour exercer les opérations bancaires islamiques conformément à la réglementation tunisienne en vigueur. La banque, qui affiche un bénéfice de près de 20 millions de dinars tunisiens en 2017 sur un PNB de 128 millions (un dinar vaut environ 4 dirhams), compte un réseau de 114 agences réparties sur l’ensemble du territoire tunisien.  Zitouna Takaful, elle, est la première compagnie d'assurance en Tunisie opérant selon le modèle Takaful. Elle dispose d’un réseau de 48 agences et succursales réparties à travers le pays. En 2017, elle a réalisé un bénéfice de 3,45 millions de dinars tunisiens. Le processus de cession de ces deux établissements a été entamé début avril 2018 à travers le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt dont le délai de dépôt des dossiers a été prorogé au 5 juin au lieu du 15 mai. Suite à cette opération, le 14 juin dernier Al Karama Holding a publié une liste de 7 candidats ayant manifesté leur intérêt pour cette opportunité d’investissement. Outre la BCP et CIH Bank/QIIB/CDG, la liste comprend Arab Tunisian Bank (Tunisie), la société Majda Tunisia (Tunisie), le Consortium Amana Sarl (Tunisie) - Alfa Lux Sarl (Luxembourg) - Moulin Holding (Tunisie) - Rusd Investment Bank INC (Malysie) , le Consortium Super Mousse (Tunisie)- Fethi Neifar(Tunisie) et enfin Coris Holding (Burkina Faso). Selon Al Karama Holding -un groupe multisectoriel détenu par l’État tunisien sous la supervision du ministère des Finances- la liste des candidats pré-qualifiés sera annoncée après la finalisation des travaux de dépouillement des offres. Le processus de cession comprend une phase de pré-qualification des candidats suivie d’une phase d’offres financières ouverte à tous les candidats pré-qualifiés. Ces derniers auront accès à une Data Room pour effectuer les travaux de Due Diligence. Ils pourront aussi visiter les locaux des sociétés, rencontrer leur management, poser leurs questions par écrit et proposer des amendements aux projets d’actes de cession selon un calendrier et des modalités définies dans le dossier d’appel d’offres qui suivra l’AMI. À noter que c’est le consortium dirigé par Finactu International qui a été retenu par Al Karama Holding comme conseiller exclusif pour l’assister dans la réalisation de l’opération de cession.  

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma