Économie

Grand-messe des acteurs africains de l’innovation verte à la ville ivoirienne Yamoussoukro les 26 et 27 de ce mois. Green Africa Innovation Booster (Green AIB) récidive et promet une deuxième édition riche en contenus et en Networking. Les startups des technologies vertes vont pouvoir exposer leurs œuvres à l’espace de l’Africa Green Tech Village auprès de plus de 100 autres licornes du continent et rencontrer de potentiels clients, partenaires ou collaborateurs.  Véritable «Place To Be», Green AIB mobilisera des acteurs de la recherche & développement et de l’innovation en énergies renouvelables en Afrique. Plus de 1.000 participants se réuniront sur cette plateforme autour de conférences, d'un espace d’expositions et d'un concours d’innovation.

Organisé par l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles du Maroc (IRESEN) et l’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny de Côte d'Ivoire (INP-HB), l’événement est aussi une opportunité pour les porteurs de projets innovants de participer au Green Africa Innovation Contest. Il s’agit d’un concours annuel qui vise à renforcer l'esprit d'innovation verte dans toute la communauté africaine. «En organisant cette compétition, IRESEN promeut l'excellence en matière d'énergie verte et soutient la R&D et l'innovation en Afrique». Plusieurs sessions de pitching seront organisées pour des porteurs de projets venant du monde entier. Le concours d'Innovation Green Africa Innovation Contest récompensera trois catégories. À savoir les meilleures startups innovantes dont les prix seront de 8.000, 6.000 et 4.000 dollars, le prix du Meilleur projet R&D innovant (5.000 $) et le prix de la Meilleure thèse de doctorat (3000 $).  Rappelons que la première édition de Green AIB a eu lieu en juillet dernier à Marrakech. Deux conventions avaient été signées par l’IRESEN. Il s’agit du Protocole d’accord baptisé «Green Africa Innovation Network» portant sur la mise en place d’un réseau africain de l’innovation verte et d’un autre protocole dénommé «Mediterranean Energy Academy» avec le consortium italien «RES4MED» prévoyant l’établissement de bases contractuelles de coopération dans les domaines de production d’énergie renouvelable. 

 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma