Sports

Portugal, une nouvelle génération à la conquête du mondial

Avec des joueurs du calibre de Critano Ronaldo, Pepe ou encore Bernardo Silva, le Portugal est parmi les grands favoris de cette Coupe du monde 2018. L’équipe championne d’Europe en titre s’est qualifiée pour le mondial après une campagne non sans grande difficulté. La Seleçao se rend en Russie avec l’ambition de jouer un rôle de premier plan dans cette Coupe du monde qui sera peut-être la dernière de la star de l’équipe, Cristiano Ronaldo. Et l’effectif a de quoi impressionner, avec une jeune garde qui fera tout pour sortir des phases de poules, même si la mission risque d'être difficile, surtout dans un groupe qui comporte le Maroc, l’Espagne et l’Iran.

Avant d’atteindre la phase finale de la Coupe du monde 2018, les champions d’Europe 2016 ont mené une campagne qualificative difficile. Deuxièmes derrière la Suisse tout au long des éliminatoires, les joueurs portugais ont dû attendre la toute dernière journée pour passer devant les Helvètes à la faveur d’un succès à domicile face à leurs concurrents, pour finir en tête de leur groupe de qualification. Avec vingt-sept points enregistrés sur les trente possibles, le Portugal affiche un bilan relativement moyen avec 9 victoires et une défaite, soit une moyenne de 3,2 buts marqués et 0,4 but encaissé par match.
Ces qualifications pour le mondial ont révélé une équipe ultra-offensive avec en pointe des joueurs comme André Silva, auteur d’une belle moisson de neuf buts lors des éliminatoires. D’ailleurs, cette nouvelle génération de joueur, rapide et technique, a même obligé le sélectionneur de l’équipe Fernando Santos à troquer son 4-3-3 habituel contre un 4-4-2 plus offensif, afin de suivre la cadence d’un Bernardo Silva, Gelson Martins ou encore Gonçalo Guedes qui vont avoir leur mot à dire durant le mondial.
 
Deux demi-finales en 40 ans
Si la Seleçao est une habituée des Coupes du monde (sept qualifications pour la phase finale), l’équipe n’a pas toujours brillé lors de la grand-messe du football mondial. Le premier exploit des Portugais en Coupe du monde remonte à 1966 en Angleterre, où les coéquipiers d’Eusébio vont survoler la phase de poule avec trois victoires, dont un 3-1 face au Brésil. L’équipe va ensuite s’imposer 5-3 face à une étonnante équipe de Corée du Nord, avant de s’incliner face au pays hôte, l’Angleterre (2-1), qui remportera le titre par la suite.
Le second exploit des Portugais date de la Coupe du monde 2006, en Allemagne. Logés dans le groupe D, les coéquipiers de Luis Figo et Cristano Ronaldo vont facilement se qualifier pour les huitièmes de finale où ils disposent de la Hollande de Ruud Van Nistelrooy. En quart de finale, la Seleçao s’impose aux tirs au but face à l’Angleterre, atteignant la deuxième demi-finale de son histoire. Malheureusement pour la génération 2006, le chemin s’arrêtera en demi-finale face à une équipe de France menée par Zinedine Zidane, qui inscrira le but de la victoire pour son équipe.
 
Les joueurs à suivre pendant le mondial
L’époque où toute l’animation offensive de la Seleçao reposait uniquement sur les épaules de Cristiano Ronaldo est révolue. Plusieurs talents ont éclos depuis l’Euro 2016 et l’entraîneur de l’équipe Fernando Santos a même dû faire des choix, se passant du vétéran Nani ou encore de Rony Lopes, 22 ans, qui a fini très fort à Monaco (15 buts et 12 passes décisives en 49 matches). Pour cette édition de la Coupe du monde, la Seleçao comprend de jeunes talents qui peuvent créer la différence et changer le cours d’un match, à l’instar du milieu offensif de Manchester City Bernardo Silva, auteur d’une saison remarquable en Premier League (8 buts, 9 passes décisives). Silva pourrait être une des pièces maîtresses dans le dispositif offensif du coach portugais. L'autre joueur de cette équipe à suivre durant le mondial est l’attaquant du Milan AC, André Silva (22 ans) qui, malgré une saison mitigée avec les Rossoneri (10 buts en 40 matchs), reste une valeur sûre de la Seleçao. n
Amine Raad

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma