Éco Développement

Une enveloppe estimée à 11,5 millions de dirhams a été mobilisée pour la réalisation du plan directeur provincial de gestion des déchets ménagers et le projet de traitement des lixiviats au niveau de la ville de Fès.

Pour le traitement du lixiviat dans la ville de Fès, liquide toxique généré par l'entassement des déchets dans une décharge, le secrétariat d'État au Développement durable apporte une contribution financière de 10 millions de dirhams. Le directeur régional de l'environnement, Said Naciri, cité par la MAP, a fait savoir qu'au total 11,5 millions de dirhams ont été mobilisés pour la réalisation du Plan directeur provincial de gestion des déchets ménagers au niveau de la ville de Fès. Ce projet s'inscrit dans le cadre du Programme national de gestion des déchets ménagers qui a pour objectif de développer le secteur de l'assainissement liquide et solide, notamment en ce qui concerne la mise à niveau et la modernisation des décharges publiques et leur gestion pour préserver l'environnement et la santé publique. Le même département a également consacré 1,5 million de dirhams pour la réalisation du plan directeur provincial de gestion des déchets ménagers, qui porte notamment sur la modernisation du secteur des déchets, le renforcement des capacités, la mise en place des systèmes de contrôle et de suivi et l'organisation de la filière de tri, de recyclage et de valorisation. Le Maroc produit annuellement environ 7 millions de tonnes de déchets ménagers et assimilés et environ 3.500.000 tonnes de déchets industriels dont 300.000 tonnes sont des déchets dangereux. L'objectif est de parvenir à recycler 30% de ces déchets, toutes natures confondues, à l'horizon 2020. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma