Éco Monde

L'économie turque fait mieux que prévu au premier trimestre 2018. Le pays a affiché une progression de 7,4% de son produit intérieur brut, «un chiffre qui est de bon augure pour le président turc Recep Tayyip Erdogan et son parti au pouvoir, l’AKP, avant les élections législatives anticipées du 24 juin», indique Reuters. 
En données corrigées des variations saisonnières et calendaires, la croissance ressort à 2% par rapport au trimestre précédent, selon les données de l’Institut turc de la statistique. L’économie turque maintient ainsi son rythme de croisière après une croissance de 7,4% également en 2017, la plus forte depuis 2013, grâce notamment à l’industrie et à la construction. Dans un tweet, le ministère de l’Économie a estimé que la croissance pourrait dépasser cette année la prévision de 5,5% contenue dans le programme de moyen terme du gouvernement. «Le Président turc, qui s’est autoproclamé “ennemi des taux d’intérêt”, plaide pour une baisse des coûts d’emprunt afin de stimuler la croissance du crédit et le secteur du BTP, mais les économistes mettent en garde contre une surchauffe de l’économie». Le déficit des comptes courants en avril du pays s’est creusé à 5,426 milliards de dollars en avril, contre 5,3 milliards de dollars prévus, selon des données distinctes. 

 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma