Éco Entreprise

C’est parti pour la Fondation Crédit du Maroc. Une structure qui permettra à la banque d’institutionnaliser ses engagements RSE et «les inscrire dans des actions pérennes», déclare le groupe bancaire. «C’est aussi un excellent moyen pour donner davantage de visibilité à notre action», a déclaré au «Matin-Éco» Baldoéro Valverde, président du directoire du Crédit du Maroc, le 7 juin, lors de la cinquième édition du Café CDM, baptisée pendant le mois du Ramadan «F’tour CDM». 
La Fondation Crédit du Maroc s’est fixée pour mission de développer l’inclusion des personnes en situation de vulnérabilité et a pour ambition de favoriser l’autonomie économique des bénéficiaires en investissant dans des projets créateurs de valeur sociale et d’innovation durable. «Pour accroitre l’impact des activités de la Fondation Crédit du Maroc, nous avons opté pour une concentration des interventions autour de quatre axes d’engagement à savoir l’inclusion financière des personnes exclues des services financiers traditionnels, l’inclusion sociale par l’autonomisation des personnes exclues socialement, l’entrepreneuriat social par l’accompagnement des porteurs de projet d'entreprise sociale et leurs écosystèmes et la culture comme vecteur d'insertion citoyenne», précise le groupe. En marge de l’événement, la banque a remis un chèque de 100.000 dirhams à l’association Ladies Circle au terme de la campagne «Daba Daba RSE». Rappelons que cette campagne, lancée du 1er avril au 31 mai derniers, stipule qu’à l’achat d’une carte Daba Daba, Crédit du Maroc s’engage à reverser 20 dirhams pour financer des paniers de denrées alimentaires. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma