Éco Monde

Les échanges commerciaux de la Chine avec le reste du monde restent bien soutenus. Les exportations chinoises ont, en effet, progressé de 12,6% sur un an en mai et les importations de 26% sur la même période, a rapporté Reuters. Ce qui est supérieur aux attentes. Cette progression constitue une bonne nouvelle pour Pékin, confronté à des négociations commerciales compliquées avec Washington.
De ce fait, la balance commerciale chinoise affiche ainsi un excédent de 24,92 milliards de dollars (21,12 milliards d’euros) pour le mois de mai, d’après les données publiées vendredi par les douanes chinoises.

Les analystes interrogés par Reuters s’attendaient à un accroissement de 10% des exportations en rythme annuel, contre un gain révisé de 12,7% en avril. Les prévisions tablaient sur une croissance des importations de 18,7% après 21,5% en avril. Au cours de la période de janvier à mai, les exportations chinoises ont augmenté de 13,3% et les importations de 21% sur un an. Cependant, les perspectives d’exportation sont affectées par le différend commercial avec les États-Unis qui pourrait peser sur ses livraisons et ses chaînes d’approvisionnement.
À rappeler que le commerce extérieur chinois a connu un net rebond en 2017, profitant d'une meilleure conjoncture et d'une demande mondiale robuste. Les exportations ont progressé de 7,9% l'an dernier, remontant de façon spectaculaire après s'être effondrées de 7,7% en 2016.

De leur côté, les importations chinoises ont progressé de 15,9% en 2017 (après une chute de 5,5% l'année précédente), témoignant du vif renforcement de la demande intérieure sur fond de stabilisation de la deuxième économie mondiale. Ce qui s’est traduit par un recul de l’excédent commercial du pays, s’établissant à 422 milliards de dollars, chutant de 17% par rapport à 2016 
(510 milliards). 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma