Éco Monde

Les commandes à l’industrie en Allemagne ont accusé un recul inattendu en avril dernier, le quatrième d’affilée, rapporte Reuters. Les risques de guerre commerciale ayant amené les entreprises à réduire leurs projets d’investissement. La baisse des commandes sur un mois a atteint 2,5% après une diminution de 1,1% en mars dernier, selon les données publiées par Destatis. Les économistes interrogés par Reuters tablaient au contraire sur un rebond en avril de 0,8% selon leur estimation moyenne. C’est la première fois depuis la crise financière de 2008 que les commandes à l’industrie allemande reculent pendant quatre mois d’affilée. Thomas Gitzel, économiste chez VP Bank, cité par Reuters, attribue la montée des incertitudes à la décision en mars du Président américain Donald Trump d’imposer des droits de douane sur les importations d’acier et d’aluminium. «Cela a probablement déstabilisé les entreprises de la zone euro et a ralenti la demande de biens d’équipement», explique-t-il. Selon Reuters, Donald Trump a également demandé le mois dernier à son secrétaire au Commerce d’ouvrir une enquête sur les importations de voitures, de camions et de pièces détachées aux États-Unis, estimant que celles-ci pourraient avoir pénalisé l’industrie automobile américaine. Toujours selon Reuters, cette initiative est susceptible de déboucher sur l’imposition de droits de douane allant jusqu’à 25% pour des motifs de «sécurité nationale», un argument déjà utilisé dans le contentieux sur l’acier et l’aluminium. Une telle taxe affecterait particulièrement l’industrie automobile allemande. Destatis a imputé la baisse des commandes à l’industrie à la faiblesse de la demande intérieure et aussi à une baisse des commandes de la part de certains clients de la zone euro.

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma