Éco Développement

La Convention-cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique a publié une analyse selon laquelle le prix des panneaux photovoltaïques devrait baisser de 34% en 2018, soit la même baisse qu'en 2016. L'auteur de l'étude, "Bloomberg New Energy Finance", bureau spécialisé dans l'information technologique au profit de ses 325.000 abonnements à l'échelle mondiale, explique cette baisse des prix par la forte activité du secteur de l'énergie solaire en Chine et en Inde, pays qui a vu naître l'Alliance solaire internationale.

Selon l'analyse Bloomberg New Energy Finance (BNEF) publiée dans la revue PV Magazine, le prix des panneaux photovoltaïques devrait baisser de 34% en 2018, soit la même baisse qu'en 2016. La chute des prix des panneaux avait été 40% en 2011.

Les experts de la BNEF prévoient également que les prix des modules chuteront de 10% à 15% en 2019.

Les analystes expliquent cette tendance baissière des prix par la forte activité du secteur de l'énergie solaire en Chine et en Inde.

"À l'heure actuelle, 5 des 10 plus grands parcs solaires du monde en construction se trouvent en Inde et le pays a déjà atteint son objectif initial de production de 20 gigawatts grâce à l'énergie solaire" est-il précisé sur le portail électronique de de la Concention-cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique qui en ont fait l'annonce.

L'Inde est également le pays qui a vu naître l'Alliance Solaire Internationale. L'initiative, qui a été ratifiée par 30 pays et signée par 60 pays, met l'accent sur l'investissement dans l'énergie solaire à grande échelle dans les pays en développement pour répondre à la demande énergétique croissante et lutter contre le changement climatique rapide.

L'Alliance Solaire Internationale a officiellement été lancée depuis New Delhi en Inde avec l'objectif de développer l'énergie solaire dans les 121 pays situés entre les tropiques et de produire 1.000 gigawatts (GW) d'ici 2030.

Fin 2015, les 121 pays situés entre les deux tropiques représentaient seulement 23% des capacités photovoltaïques mondiales alors qu'ils bénéficient de 300 jours d'ensoleillement par an. L'alliance prévoit de mobiliser 1.000 milliards de dollars d'ici 2030.

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma