Éco Développement

L'Indice FAO des prix des produits alimentaires du mois de mai a augmenté de 1,2% comparativement au mois précédent. La hausse des prix des produits laitiers et des céréales est à l'origine de cette augmentation. Les prévisions de production de céréales en 2018, qui se sont améliorées depuis le mois d'avril, sont en revanche en baisse par rapport à la même période de 2017.

L'Organisation des Nations unies de l'alimentation et l'agriculture (FAO) a publié, le 7 juin, son Indice des prix des produits alimentaires qui montre une augmentation au mois de mai dernier de 1,2% comparativement à avril.

La FAO explique cette hausse par «une récente tendance vers la hausse des cotations de prix des principales céréales et des produits laitiers». Cependant, cette hausse n'a pu être équilibrée par la baisse de l'Indice des prix du sucre et des huiles végétales. L'Indice des produits laitiers a augmenté de 5,5% en mai dernier et celui des céréales de 2,4%.

L'Indice des prix est accompagné par la publication des prévisions de production céréalière de 2018. Sur ce chapitre, la FAO écrit : «Les perspectives se sont améliorées depuis le mois dernier. Toutefois, la production devrait encore rester en dessous du niveau record de l’année dernière et des besoins de consommation prévus pour la campagne de commercialisation 2018-2019. Les stocks mondiaux de céréales devraient donc baisser, principalement en raison de la baisse des stocks de maïs et en dépit de l’augmentation des réserves de blé et de riz, qui devrait se poursuivre».

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma