Éco Monde

Le prince héritier d'Abou Dhabi, Cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane, a annoncé un plan de 11,7 milliards d'euros sur trois ans pour stimuler l'économie de l'émirat qui traverse une période de ralentissement, rapporte l’AFP. Il a également annoncé une série de mesures pour créer 10.000 emplois pour les nationaux au cours des cinq prochaines années et améliorer le climat des affaires. «J'ai approuvé un plan de relance économique de 50 milliards de dirhams sur trois ans pour soutenir le développement économique d'Abou Dhabi», a déclaré Cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane sur Twitter mardi soir. Capitale des Émirats arabes unis, Abou Dhabi est le plus important des sept membres de la fédération. L'émirat contrôle 90% des réserves de pétrole et de gaz du pays, 4e producteur de l'Opep. Dubaï est l'autre composante clef de la fédération. Les Émirats arabes unis ont annoncé, il y a deux semaines, de nouvelles mesures incitatives pour attirer les investisseurs étrangers. Ils proposent notamment aux investisseurs de contrôler à 100% les sociétés qu'ils établissent dans le pays et des permis de résidence de 10 ans pour les investisseurs et les personnes hautement qualifiées.
Les Émirats arabes unis, deuxième économie du Moyen-Orient après l'Arabie saoudite, traversent une période de ralentissement dans les secteurs du pétrole, du tourisme et de l'immobilier. Le Fonds monétaire international a indiqué en mai que la croissance économique des Émirats arabes unis est tombée de 3% en 2016 à seulement 0,5% en 2017, sous l'effet d'une contraction de 2,5% du secteur pétrolier.
À elle seule, l'économie d'Abou Dhabi s'est contractée de 1,6% en 2017 et ne devrait croître que de 0,5% en 2018. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma