Éco Entreprise

Un système d’intelligence artificielle à bord des porte-conteneurs de CMA CGM devrait bientôt être finalisé. C’est le fruit d’une collaboration avec la startup Shone basée à San Francisco. «Il s’agit d’une collaboration unique pour un transport maritime à la pointe de la technologie», se félicite le groupe dans un communiqué. Dans le détail, CMA CGM permet à la jeune pousse d’embarquer des systèmes de collecte de données qui sont ensuite analysées au siège de Shone.
À terme, cette technologie facilitera le travail des équipages à bord, que ce soit dans l’aide à la décision, l’aide au pilotage ou la sécurité maritime. «En termes de sécurité et d’alerte anticollision, par exemple, Shone travaille à la fusion de données provenant de multiples sources, notamment les radars, caméras et AIS, afin d’accroître la précision globale de la détection et ainsi à empêcher toute collision, dans le respect des règles internationales». À noter que ce partenariat fait partie de la stratégie d’innovation au service de la transformation digitale de CMA CGM et mise en œuvre par son PDG, Rodolphe Saadé. La startup, créée en 217, est fondée par trois ingénieurs français. Elle s’est donné pour mission d’introduire l’intelligence artificielle, déjà présente dans des voitures, à bord des navires. À travers sa coopération avec CMA CGM, Shone ambitionne de devenir la référence mondiale en la matière. Pour rappel, le géant mondial a bien démarré l’année. Au premier semestre, il a affiché une progression de 17,1% de son chiffre d’affaires à 5,41 milliards de dollars. Idem pour les volumes qui ont enregistré une croissance de 15%, surperformant ainsi le secteur. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma