Éco Entreprise

Apple a opté pour des écrans OLED pour équiper ses trois prochains modèles d’iPhone dont la sortie est prévue l’an prochain, selon le journal sud-coréen «Electronic Times», cité par Reuters. 
L’information a affecté l’action du fabricant japonais Japan Display, l’un des principaux fournisseurs d’écrans à cristaux liquides (LED) pour les actuels iPhone, alors que le sud-coréen LG Display, à la pointe pour la technologie OLED, gagnait du terrain. 
Selon la même source, Apple prévoit de lancer l’an prochain trois nouveaux modèles de smartphones qui seront tous trois équipés d’écrans avec diode électroluminescente organique (OLED), a rapporté le journal la semaine dernière en citant plusieurs sources industrielles.
Le fabricant japonais, à court de liquidités, ne prévoit de lancer la production de masse d’écrans OLED qu’à partir de 2019 et cherche toujours des investisseurs pour l’aider à financer sa chaîne de production.
«Le gouvernement japonais ne laissera pas tomber Japan Display, mais le groupe a pris beaucoup de retard par rapport à ses concurrents sud-coréens», estime Masayuki Otani, analyste chez Securities Japan.
Japan Display a été formé en 2012 par le regroupement des activités d’écrans de Hitachi, Toshiba et Sony, sous la houlette du fonds d’investissement public Innovation Network Corp of 
Japan (INCJ).
«Si Apple choisit des écrans OLED pour tous ses modèles l’an prochain, cela laisse espérer que LG Display aura une part du gâteau, d’autant qu’Apple pourrait vouloir diversifier ses sources d’approvisionnement», commente Lee Won-sik, analyste chez Shinyoung Securities à Séoul. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma