Éco Développement

La fréquentation des plages dans la région de l’Aquitaine (sud-ouest de la France) a été mesurée, pour la première fois, l’année dernière par le biais de drones et de capteurs Wi-Fi, a révélé le Groupement d’intérêt public (GIP) Littoral Aquitain dont la mission principale consiste en la conception et la mise en œuvre du Plan de développement durable de la région. 
Les drones permettaient de prendre des photos alors que les capteurs avaient servi à détecter les ondes émises par chaque smartphone, précise la même source en soulignant que l’objectif de cette initiative, menée du 26 juin au 16 octobre, étaient de gérer les flux touristiques et leur impact sur l'environnement. Une étude à ce sujet a été réalisée par le GIP Littoral Aquitain qui vient d’en révéler les résultats. «C'est une première. Cela peut être utile pour mesurer l'impact sur les milieux naturels, éviter les dégradations, mieux gérer les sites. 
Cela permettra aussi la gestion des flux des usagers à distance, depuis une métropole comme Bordeaux, par exemple», a déclaré Nicolas Castay, directeur de ce GIP, qui réunit les services de l'État et les collectivités territoriales de la région. «Grâce à des outils numériques, on pourra informer les usagers qui pourront choisir leur destination, telle plage plutôt que telle autre en fonction de la fréquentation», a-t-il ajouté. 
Grâce à cette méthode, il a pu être établi que les plages aquitaines avaient en 2017 accueilli 645.000 plagistes chaque jour dans les Pyrénées-Atlantiques, 830.000 en Gironde et plus d'un million dans les Landes. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma