Éco Entreprise

Deux banques marocaines se sont distinguées à l’African Banker 2018. Ainsi, BMCE Bank of Africa a décroché le titre de banque socialement responsable de l’année. Elle est considérée comme un «leader» de la finance durable. Le groupe Crédit Agricole du Maroc, quant à lui, a remporté le prix de l’inclusion financière.

Deux banques marocaines se sont distinguées à l’African Banker 2018 qui s’est tenu en début de semaine à Busan en Corée du Sud en marge des assemblées générales annuelles de la Banque africaine de développement (BAD). Ainsi, le titre de banque socialement responsable de l’année a été décerné au groupe BMCE Bank of Africa au Maroc, considéré comme un leader de la finance durable. 
Le prix de l’inclusion financière est revenu au Crédit Agricole du Maroc (CAM). Ecobank a, pour sa part, obtenu le trophée de l’innovation et celui de Banque de détail de l’année pour la façon dont elle a intégré la technologie afin d’élargir considérablement sa gamme de produits et accéder à un plus grand nombre de clients. 

L’Afrique de l’Est a dominé les trophées cette année. Le PDG d’Equity Group Holdings Plc au Kenya, James Mwangi, a été désigné Banquier de l’année. Sa banque a affiché une croissance jugée «impressionnante» grâce à une série d’innovations et des investissements diversifiés autres que les crédits aux consommateurs. Sa banque Equity Group a également remporté le trophée très prisé de Banque africaine de l’année face à trois autres nominés. Le Tanzanien Benno Ndulu, ancien gouverneur de la Banque centrale qui a achevé son second mandat l’an dernier, s’est vu décerner le titre de gouverneur de l’année pour son travail dans le domaine de l’inclusion financière et pour sa gestion macroéconomique «saine». CRDB, autre établissement tanzanien, a obtenu le prix de meilleure banque régionale d’Afrique de l’Est. Les banques sud-africaines ont dominé les catégories Deal de l’année et Banque d’investissement de l’année. Ainsi, Standard Bank Group a gagné trois trophées, dont celui de Banque d’investissement de l’année. Standard Bank et Rand Merchant Bank en Afrique du Sud se sont vues attribuer le prix Deal de l’année dans les infrastructures pour le projet de corridor chemin de fer et port de Nacala d’une valeur de 5 milliards de dollars au Mozambique et au Malawi, l’un des «plus importants projets» d’infrastructures d’Afrique financé par le secteur privé. Le projet couvre 912 km de chemin de fer allant de la province de Tete dans l’ouest du Mozambique au port de Nacala sur la côte est en passant par le Malawi. Un port en eaux profondes fait également partie du projet. Rand Merchant Bank en Afrique du Sud a, quant à elle, reçu un prix pour la cotation en Bourse de Steinhoff Africa Retail réalisée l’an dernier. Le Sud-africain Stephen Koseff, co-fondateur de Investec, a décroché le prix de carrière exemplaire. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma