Éco Monde

Malgré un ralentissement de la croissance au premier trimestre, l’économie allemande demeure robuste. Selon le rapport mensuel du ministère de l’Économie publié mardi, et repris par Reuters, le produit intérieur brut de la première économie européenne a progressé de 0,3%, soit moitié moins que la croissance de 0,6% du dernier trimestre 2017. Ce ralentissement s’explique par des facteurs temporaires comme l’épidémie de grippe et des grèves dans le secteur industriel, en plus d’un calendrier comportant un plus grand nombre de jours fériés sur le trimestre, selon le ministère. Pour l’ensemble de 2018, le gouvernement allemand prévoit une croissance de 2,3%. «Les conditions macroéconomiques, qui demeurent favorables, et les indicateurs économiques actuels suggèrent une poursuite de la reprise économique». Les commandes à l’industrie restent à un niveau «extraordinairement élevé» et les exportations allemandes devraient bénéficier de la solide croissance mondiale, note le ministère. La vigueur du marché du travail, l’inflation modérée et l’augmentation des retraites prévue pour le milieu de l’année devraient pour leur part continuer de soutenir la consommation privée.  

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma