Éco Monde

La Chine va nettement abaisser ses taxes d’importation sur les voitures et les pièces détachées conformément à ses promesses d’ouverture de son marché automobile, le plus grand du monde, rapporte Reuters. Ainsi, les droits de douane seront ramenés à 15% pour la plupart des véhicules, contre 25% actuellement, à partir du 1er juillet prochain, a précisé le ministère chinois des Finances, cité par Reuters, soulignant que cette mesure était aussi destinée à soutenir le secteur automobile local. Un petit nombre de camions importés sont actuellement taxés à 20%. La Chine s’était engagée le mois dernier à abaisser ces droits de douane et à supprimer les plafonds imposés de longue date aux participations des constructeurs étrangers dans leurs coentreprises locales. Ces mesures devraient avant tout profiter aux constructeurs importants des voitures haut de gamme comme BMW, Daimler ou Tesla. Les taxes appliquées aux composants et pièces détachées seront, quant à elles, ramenées à 6% contre environ 10% actuellement, a ajouté le ministère des Finances. 
Selon Reuters, les droits de douane chinois dans le secteur automobile sont un argument majeur de Donald Trump dans le différend commercial entre la Chine et les États-Unis, qui ne taxent les voitures importées qu’à hauteur de 2,5% pour leur part. 
Selon Reuters, des dirigeants du secteur automobile américain, comme le patron de Tesla, Elon Musk, ont dénoncé les restrictions imposées par la Chine aux constructeurs étrangers. Les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine semblent s’être apaisées depuis des discussions la semaine dernière à Washington. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma