Éco Monde

Au premier trimestre 2018, les dividendes ont augmenté en glissement annuel de 10,2% à l’échelle mondiale pour atteindre 244,7 milliards de dollars. Un montant record pour un premier trimestre, selon l'indice Janus Henderson des dividendes mondiaux. Janus Henderson est, pour rappel, l’une des principales sociétés de gestion d'actifs au monde. «L’année 2018 a bien démarré pour les dividendes. La croissance économique est solide, la rentabilité des sociétés augmente, générant des liquidités que les sociétés peuvent reverser à leurs actionnaires. Il est possible que l’accélération de la croissance des dividendes des États-Unis au cours du premier trimestre soit un signe avant-coureur que les sociétés se sentent plus optimistes et prêtes à verser une partie des liquidités qu’elles ont engrangées à leurs actionnaires. Les récentes réformes sur l’imposition des sociétés aux États-Unis pourraient encourager cette tendance», souligne dans un communiqué Ben Lofthouse, gérant actions internationales à fort rendement chez Janus Henderson.  Les dividendes ont atteint 123,1 milliards de dollars en Amérique du Nord (+6,1%), dont 10,1 milliards, au Canada. Dans le reste du monde, l’Europe (hors Royaume-Uni) a versé 40,9 milliards de dividendes au cours du premier trimestre (+13,7%), le Royaume-Uni 18,7 milliards (+21,1%), l’Asie Pacifique (hors Japon) 12,2 milliards (-2,4%) et le Japon 5,2 milliards (+16,8%). Concernant les pays émergents, ils affichent un total de 17 milliards de dollars, soit une hausse de 35,3%.  À noter que la baisse du dollar, au cours des derniers mois, a entrainé une révision à la hausse des prévisions de croissance des dividendes totaux. Janus Henderson estime désormais que les dividendes totaux augmenteront de 8,5% sur l’année, pour atteindre 1.358 milliards de dollars, soit 10 milliards de plus que les prévisions annoncées en janvier dernier. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma