Éco Entreprise

Royal Air Maroc et Alitalia ont signé un accord de partage des codes, qui relancera les flux entre le Royaume et l'Italie. RAM proposera ainsi à ses clients 17 destinations italiennes au lieu des 6 liaisons directes qu’elle assurait jusque-là.

Royal Air Maroc (RAM) renforce ses connexions avec le marché italien en signant un accord de partage des codes avec la compagnie Alitalia. L’objectif est d’offrir plus de choix et une meilleure connectivité entre l'Italie et le Maroc. Entrant en vigueur à partir de ce mois de mai, «cet accord participera à la relance des flux entre les deux pays. Il offrira aux touristes, aux hommes d'affaires et aux étudiants plus d'options et de meilleurs horaires», précise la compagnie nationale dans un communiqué. Désormais, le réseau couvert par les deux compagnies, entre les deux pays, passera de 7 à 29 liaisons aériennes. 

Ainsi, Royal Air Maroc proposera à ses clients 17 destinations italiennes au lieu des 6 liaisons directes qu’elle assurait jusque-là, à savoir Rome, Milan, Bologne, Turin, Venise et Naples. Les clients de Royal Air Maroc pourront emprunter également, dans le cadre de ce code-share, la ligne aérienne directe opérée par Alitalia entre Casablanca et Rome, ainsi que les vols de continuation avec son partenaire italien via son hub Rome vers 11 autres villes italiennes non couvertes par la compagnie marocaine (dans les deux sens), en l’occurrence Brindisi, Bari, Catane, Florence, Gênes, Palerme, Pise, Reggio de Calabre, Lamezia Terme, Trieste et Vérone. De son côté, Alitalia permettra d'élargir son réseau au Maroc pour couvrir 12 villes. Grâce à ce partage des codes, et outre la ligne directe reliant Rome à Casablanca, Alitalia placera ainsi son code «AZ» sur les vols opérés par Royal Air Maroc entre les deux pays ainsi que sur les vols de continuation opérés par la compagnie marocaine vers 11 destinations domestiques : Agadir, Beni Mellal, Errachidia, Fès, Dakhla, Laayoune, Nador, Oujda, Ouarzazate, Marrakech et Tanger. 
«Ce nouvel accord permet aux deux partenaires de renforcer les dessertes entre le Maroc et l’Italie et d’élargir le choix en termes d’horaires et de fréquences, encourageant ainsi le trafic et les échanges commerciaux grâce à la multiplication des possibilités de connexion sur les réseaux des deux compagnies», souligne RAM. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma