Éco Entreprise

Bon cru au premier trimestre pour SDX Energy. L’explorateur gazier a engrangé 11 millions de dollars de revenus nets grâce notamment à ses activités marocaines. Un chiffre qui devra augmenter grâce aux récentes découvertes dans le permis du Gharb.

L’explorateur gazier SDX Energy compte se renforcer au Maroc. Après les multiples découvertes de gaz dans le bassin du Gharb et la fin de son programme de forage, le britannique compte entamer un nouveau programme d’expansion. À partir du second semestre de cette année, SDX devra acquérir 240 km2 de sismique 3D dans sa concession du Gharb Centre pour un montant de 6,5 millions de dollars. C’est ce qu’a annoncé le groupe à l’occasion de la présentation de ses résultats du premier trimestre 2018. 
À fin mars, SDX a réalisé des revenus nets de 11 millions de dollars contre 8,1 millions la même période en 2017. L’explorateur gazier a investi 9,9 millions de dollars, dont 5,8 millions dans ses activités marocaines. Pour ce qui est des forages, SDX a consenti 5 millions de dollars le premier trimestre en plus des projets de raccordement à sa clientèle au Maroc. 
Le programme de forage de neuf puits marocains de SDX s'est achevé le 7 mai 2018 avec une découverte majeure au puits LMS-1. La société va maintenant tester ce puits situé sur la concession Lalla Mimouna et commencer à planifier la commercialisation du gaz découvert. Compte tenu des récentes découvertes de gaz naturel au Maroc jugées importantes, SDX Energy a relevé ses prévisions de production brute pour l’année en cours. En fonction du calendrier des raccordements à ses clients, la compagnie vise une production brute de 8 à 10 millions de pieds cubes standard par jour d’ici fin 2018 dans le Royaume. 
Pour rappel, SDX Energy dispose de trois concessions au Maroc, à savoir Sebou, Lalla Mimouna et Gharb Centre, toutes situés dans le bassin du Gharb, au nord du pays. Sebou et Lalla Mimouna ont été obtenues dans le cadre de l'acquisition des actifs de Circle Oil, alors que la concession Gharb Centre a été acquise directement auprès de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) le 1er juin 2017. 
En septembre de la même année, la société a entrepris un programme de forage de neuf puits couvrant six puits d'évaluation et de développement à Sebou, un autre au Gharb Centre et deux puits d'exploration à Lalla Mimouna. Les résultats ont été satisfaisants et ont dépassé les attentes de la compagnie. SDX a découvert du gaz naturel commercialisable au niveau de sept puits parmi les neuf forés, soit un taux de réussite de 78%. Au cours du premier trimestre 2018, les résultats des puits ELQ-1, ONZ-7, KSS-2 et SAH-2 ont été annoncés. Les puits ONZ-7 et SAH2 ont été testés avec succès au cours de cette même période et ont été reliés à l'infrastructure de commercialisation existante. Les puits ELQ-1 et KSS-2 ont été, quant à eux, bouchés et abandonnés. Le 20 avril et le 7 mai respectivement, la société a annoncé des découvertes de gaz du LNB-1 et du puits d'exploration LMS-1dans la concession de Lalla Mimouna. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma