Éco Monde

Le Japon envisage de riposter à la taxation des importations américaines d’acier et d’aluminium. Le pays du Soleil Levant compte en effet imposer des droits de douane sur les exportations américaines. «Le gouvernement informera l’Organisation mondiale du commerce (OMC) de ce plan dans la semaine», rapporte l’agence de presse Reuters. Il s’agit vraisemblablement, selon l’agence de presse, pour Tokyo de faire pression sur Washington pour que le Japon soit ajouté à la liste des pays exemptés des droits de douane américains. Les tarifs de rétorsion prévus par Tokyo sur les exportations américaines seraient d’une valeur équivalente aux droits de douane imposés par Washington sur les produits japonais, soit 409 millions de dollars, selon l’agence publique japonaise de média NHK. «Rien n’a été décidé sur la réponse spécifique que nous devrions prendre : nous examinons l’impact des droits de douane américains sur les entreprises japonaises et demandons à Washington de proposer une exemption au Japon», déclare-t-on à Reuters dans l’entourage du gouvernement japonais. Le Japon est le seul allié majeur des États-Unis qui n’a pas été exempté de la décision tarifaire de Trump. Ce qui a choqué nombre de décideurs politiques étant donné les liens étroits du Premier ministre japonais, Shinzo Abe, avec le Président. Pour rappel, la Chine et l’Union européenne ont réagi à la décision des États-Unis par des menaces du même genre. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma