Éco Monde

Le nombre d’entreprises créé en France est resté presque stable en avril, enregistrant une hausse de 0,1% à 55.777 nouvelles entités, selon les chiffres de l’Insee publiés cette semaine et rapportés par Reuters.
Le mois d’avril a été marqué par une accélération des immatriculations de micro-entrepreneurs de 1,4% à 24.310 après une hausse de 0,7% au mois de mars. En revanche, les créations d’entreprises classiques ont reculé de 0,9% après une progression de 0,2% un mois plus tôt. 
Ainsi, sur douze mois à fin avril, le nombre cumulé de créations d’entreprises a affiché une hausse de 12,5% contre 9,8% en mars et 9,3% en février.  Sur la même période, tous les types de créations d’entreprises se sont inscrits en hausse avec une croissance dynamique pour les immatriculations de micro-entrepreneurs (+19,4%) et les créations d’entreprises individuelles classiques (+14,3%). Alors que la progression pour les sociétés a été moins importante à 3,2%.  Selon l’Insee, le secteur du soutien aux entreprises constitue le principal contributeur à la hausse générale des créations de firmes en France participant à hauteur de 4,1 points à l’évolution globale.  En avril, la proportion des demandes d’immatriculations de micro-entrepreneurs dans le total des entreprises crées au cours des douze derniers mois s’est inscrite en hausse pour le sixième mois consécutif atteignant ainsi 42,2% contre 41,9% à fin mars 2018.  Rappelons qu’en 2017, la Création d’entreprises en France a progressé de 4,8% à 197.000 sans compter les entreprises individuelles et les micro-entreprises selon l’Insee. C’est en fait la 4e année consécutive de hausse du nombre d’entreprises créées. En quinze ans, le nombre de créations d’entreprises a été multiplié par deux. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma