Éco Entreprise

Le modèle économique de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) et son rôle stratégique dans les chantiers structurants du Maroc ont été présentés, le 16 mai à Rabat, devant un parterre de diplomates. Objectif : se rapprocher des perspectives d'investissements dans le pays et des modes d'accompagnement de la CDG aux niveaux national et régional.

Le nouveau modèle économique du Groupe CDG a été exposé devant le corps diplomatique accrédité au Maroc, lors du «Carrefour diplomatique». Organisée le 16 mai à Rabat à l'initiative de la Fondation diplomatique, cette rencontre a mis en lumière les chantiers du groupe et ses ambitions, sa vision stratégique et sa contribution dans le développement socio-économique du Royaume. «
La CDG ambitionne de devenir un acteur structurant dans plusieurs domaines d'activité, notamment, l'agro-industrie en améliorant le taux de transformation, l'automobile et l’écosystème. Le Groupe contribue activement aux objectifs de production des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique pour créer de la valeur ajoutée, de la richesse et de l'emploi», a indiqué Abdellatif Zaghnoun, directeur général de la CDG, cité par l’agence MAP. 
Zaghnoun a ainsi mis l’accent sur l’engagement de l’entreprise dans le secteur touristique et hôtelier, notamment à travers le développement des deux stations touristiques : Saïdia et Taghazout. 
À travers sa présence dans les principaux chantiers économiques et structurels du pays, la Caisse a développé deux nouveaux modes d’intervention, conformément à sa stratégie 2022. Le premier concerne, rappelle Zaghnoun, la mise à disposition des régions de l'expérience et de l'expertise accumulées du groupe depuis 1959. Notamment au niveau de l'aménagement des zones d'activités économiques (zones industrielles, zones franches, les agropoles). «Nous accompagnons les régions dans le domaine de l'ingénierie financière et la mobilisation des finances par le biais de notre filiale CDG Capital, et de l'étude d'ingénierie technique via notre filiale NOVEC. Concernant l'accompagnement des PME et PMI, notre filiale FINEA se charge de renforcer leurs assises financières et les aider à améliorer leur business».
Le deuxième mode d'intervention concerne le renforcement de financement des collectivités territoriales. Notons que la CDG  est un établissement public créé pour répondre en premier lieu à une mission de gestion, de préservation et de sécurisation de ressources d'épargne ou fonds réglementés qui, de par leur nature ou leur origine, requièrent une protection spéciale. Impliqué dans les principaux projets structurants du Maroc, le groupe CDG est aujourd’hui l’un des premiers investisseurs institutionnels du Royaume et un acteur majeur de l'économie nationale.

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma