Éco Entreprise

Le Centre monétique interbancaire a lancé le 1er avril dernier l’opération de paiement multicanal des taxes locales. Celle-ci prend fin le 31 mai. 27 canaux de paiement sont ainsi mis à la disposition du grand public avec la possibilité de paiement en ligne dans plus de 2.200 guichets bancaires via e-banking et mobile banking ou dans plus 8.500 agences bancaires et points de proximité.

Le Centre monétique interbancaire (CMI) a lancé pour la troisième année consécutive l’opération de paiement multicanal des taxes locales en partenariat avec la Trésorerie générale du Royaume (TGR). Le CMI est ainsi l’opérateur multicanal de cette opération, active depuis le 1er avril dernier, pour l’ensemble des banques et des réseaux de proximité. «Cette opération s’inscrit pleinement dans la politique de dématérialisation et de digitalisation du processus de paiement des taxes menée par l’État afin de permettre au public de s’acquitter de ce devoir citoyen en toute simplicité», indique le CMI. Selon ses données, chaque année, ce sont plus de 4 millions d’avis que l’État collecte. «Le CMI, en tant que leader de la digitalisation des services publics, couvre une importante partie de cette collecte et ambitionne de faire croître davantage le nombre d’avis collectés pour l’État à travers son service de paiement multicanal Fatourati», souligne l’opérateur. Les canaux mis à la disposition du contribuable comprennent le paiement en ligne par carte bancaire via le site de la TGR (cartes locales et internationales), les guichets automatiques bancaires (GAB), les sites e-Banking, les applications de mobile banking et les nouvelles applications mobile paiement, les agences bancaires ainsi que les points de service de proximité. Ce qui permet au grand public de procéder au paiement en espèce par débit de compte ou par carte bancaire. Outre le paiement en ligne, ce sont au total plus de 8.500 points physiques d’encaissement qui sont mis à la disposition du contribuable pour l’acquittement de cette créance. Les frais de service sont gratuits en cas d’utilisation des canaux digitaux, notamment via le paiement en ligne sur le site web de la TGR, les GAB, les sites e-Banking, et les applications mobile banking et mobile paiement des banques partenaires.

Le service est payant au prix de 15 DH/TTC en cas de paiement via les agences bancaires et les points de proximité quel que soit le montant des taxes à payer. «Le paiement multicanal de ces créances publiques est opéré par le CMI à travers sa plateforme multicanal Fatourati, connectée aux canaux et réseaux de proximité de l’ensemble des banques partenaires de cette opération. Il est à noter, qu’outre le paiement multicanal des taxes locales, la plateforme Fatourati est utilisée par la TGR pour l’encaissement de la taxe professionnelle, de l’amende transactionnelle et forfaitaire (ATF) et de la taxe douanière», explique le CMI. Fatourati sert également la Direction générale des impôts pour l’encaissement multicanal de la vignette, la TVA/IR/IS et les droits d’enregistrement et plus de 800 entreprises et administrations marocaines dont les trois opérateurs Télécoms, les régies et sociétés de distribution d’eau et d’électricité et autres administrations publiques. «À travers cette opération d’envergure, le CMI confirme une fois encore le rôle primordial qu’il joue dans la digitalisation des services gouvernementaux et le développement du paiement électronique. Il constitue aujourd’hui une brique essentielle pour la digitalisation en marche des services publics», fait valoir l’opérateur. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma