Éco Monde

L’emploi salarié dans le secteur privé en France hors Mayotte a augmenté de 0,3% au premier trimestre 2018. Le nombre d’emplois créés a été de 57.900, selon l’estimation flash de l’Insee publiée hier et rapportée par Reuters. 
Cette progression, moins importante que celle constatée à fin 2017, a permis à l’économie française de se retrouver en situation de création nette d’emplois dans le secteur privé pour le douzième trimestre consécutif.  À fin mars 2018, le nombre total de l’emploi salarié dans le secteur privé a atteint 19,34 millions. En outre, sur les trois premiers mois de l’année en cours, l’emploi salarié privé a continué de croitre dans les services marchands, enregistrant une hausse de 0,5%, soit 55.300 emplois créés, avec une progression de 0,3% dans le seul secteur de l’intérim qui lui est rattaché. Il a aussi augmenté dans l’agriculture de 0,7% à 2.000 nouveaux postes créés, mais a ralenti dans la construction (0,6% à 7.900 emplois créés) au lieu de 1% à fin 2017.  Pour sa part, l’industrie, qui a créé 6.400 emplois au dernier trimestre 2017, n’a pas confirmé cette évolution et a même détruit 4.200 postes au 1er trimestre 2018, soit un recul de 0,1%. Sur les douze mois à fin mars, les services marchands ont créé 230.200 emplois, dont 56.800 dans l’intérim, 29.600 dans la construction et 3.200 dans l’agriculture, alors que l’industrie a affiché un solde nul.  Par ailleurs, la Direction des études et des statistiques du ministère du Travail (DARES) a précisé que l’indice du salaire mensuel de base a augmenté de 0,7% au premier trimestre 2018 et de 1,5% sur un an.  Enfin, l’Insee a confirmé la progression de 0,4% enregistrée sur les 3 derniers mois de 2017, même si le nombre d’emplois créés sur cette période dans le secteur privé a été revu à la baisse (81.500) contre 82.300 précédemment. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma