Éco Entreprise

Sony corporation a réalisé un chiffre d’affaires de 77,04 milliards de dollars en 2017, en hausse de 12% sur un an. Ce résultat est largement stimulé par l’augmentation des ventes dans différents segments à l’exception de la division mobile ainsi que la performance de 18% du segment «Game and network services» totalisant les 17,5 milliards de dollars. Celle-ci a été impactée par les ventes massives de playsStation4. 
Le résultat d’exploitation consolidé s’est, quant à lui, chiffré à 6,6 milliards de dollars, soit 2,5 fois plus que celui enregistré en 2016. Il s’agit de la hausse la plus importante qu’a connue historiquement l’entreprise tout au long des deux dernières décennies. Dans le détail, le résultat d’exploitation de la division des jeux s’est largement bonifié de 1,6 milliard de dollars, contre 378 millions de dollars une année auparavant. Pour sa part, le résultat d’exploitation du segment des produits et solutions d’imagerie a enregistré une hausse de 13% comparativement à l’exercice précédent. Il a engrangé quelque 675,4 millions de dollars contre 250 millions en 2016. «Cette évolution continuelle de nos résultats sur toute une année est le résultat de la popularité grandissante des produits que nous commercialisons», a déclaré Fumiatsu Hirai, directeur général de Sony Moyen-Orient et Afrique (MEA).  Par ailleurs, Sony a remarquablement renoué avec la croissance et la rentabilité, et ce après avoir implémenté un processus de restructuration important au niveau de toutes ses activités. En 2017, Sony Moyen-Orient et Afrique a enregistré une hausse de 15% de ses ventes, et ce en comparaison avec l’année passée.  Pour 2018, les perspectives de la société restent favorables vu que Sony MEA prévoit que les segments «Télévision», «Audio» et «Imagerie numérique» continueront à se développer dans les mois à venir, suite notamment au lancement inattendu de nouveaux produits.                  
 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma