Éco Monde

ArcelorMittal fait mieux que prévu au premier trimestre 2018. Le premier sidérurgiste mondial se dit confiant pour le reste de l’année suite au fort rebond des cours de l’acier ainsi que l’augmentation des livraisons de minerai de fer, indique Reuters. Le groupe n’a pas donné de prévisions chiffrées, mais il a réaffirmé qu’il s’attendait à une augmentation de 1,5 à 2,5% de la consommation apparente d’acier dans le monde, une mesure qui prend en compte les variations de stocks. Par pays, la demande semble forte, notamment aux États-Unis, en Europe et au Brésil, et l’écart entre le prix de l’acier et les cours des matières premières est sain, a dit ArcelorMittal. «Les perspectives pour 2018 se sont renforcées au fur et à mesure que l’année avançait, grâce à une combinaison de demande croissante et de réformes du côté de l’offre qui ont permis une augmentation des taux d’utilisation des capacités, et des écarts (de prix) équilibrés avec le fer au niveau mondial», a déclaré le directeur général, Lakshmi Mittal, dans un communiqué, relayé par l’agence de presse. Au premier trimestre, le groupe a affiché un excédent brut d’exploitation en hausse de 13% à 2,51 milliards de dollars, dépassant la prévision moyenne de 2,33 milliards de dollars des 10 analystes interrogés par Reuters. 
ArcelorMittal a précisé que le prix de vente moyen de l’acier était supérieur de 18,2% à celui du premier trimestre 2017, avec des livraisons en hausse de 1,4%. Les livraisons de minerai de fer, dont le groupe produit 50 millions de tonnes par an, ont de leur côté augmenté de 5,5%, tandis que les cours ont baissé de 13,1%. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma