Éco Monde

La production industrielle en France s’est dépréciée de 0,4% au mois de mars 2018, selon les données publiées hier par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) et rapportées par Reuters. 
En revanche, la production manufacturière hors énergie a augmenté de 0,1% en mars, et ce après 4 mois consécutifs de baisse depuis son plus haut de neuf ans enregistré en octobre dernier. 
En outre, sur l’ensemble du premier trimestre de l’année en cours, les productions industrielle et manufacturière ont reculé respectivement de 1,3 et 1,8%. Sur un an ces deux indicateurs ont progressé de 2,3 et 2%. 
Par ailleurs, au mois de mars dernier, la production d’énergie a baissé de 3,3%, et ce après un rebond de 10,8% un mois auparavant. Pour sa part, la production dans le raffinage a chuté de 8,3 et de 0,4% dans les matériels de transport. En revanche, elle a augmenté dans les autres industries de 0,4 de 0,3% dans les biens d’équipement et de 0,1% dans l’agroalimentaire. 
Rappelons qu’au mois de février dernier, la production industrielle en France a bondi de 1,2%, après une baisse de 1,8% un mois plus tôt. Ainsi, la production dans l’électricité et le gaz a augmenté de 13,2% suite aux températures particulièrement basses. En revanche, la production manufacturière a baissé de 0,6%, selon les chiffres de l’Insee. 
Par ailleurs, la production industrielle en France a terminé l’année 2017 à son meilleur niveau absolu depuis octobre 2008. Elle affiche sur le mois une augmentation de 0,5%, au moment où les économistes tablaient sur 0,1%. Pour sa part, la production manufacturière hors énergie a augmenté de 0,3% sur le mois. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma