Éco Monde

Les commandes à l'industrie ont enregistré une diminution inattendue en mars qui laisse entrevoir un ralentissement de l'activité industrielle dans les mois à venir, montrent les données publiées lundi par l'Office fédéral des statistiques.

Les commandes passées à l'industrie allemande ont reculé de 0,9% sur un mois en mars, après s'être légèrement contractées de 0,2% en février, selon un chiffre provisoire publié lundi par l'office fédéral des statistiques Destatis, rapporte l’AFP. Cette statistique déjoue le pronostic des économistes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset, qui misaient sur une hausse en mars de 0,6%. Destatis a revu à la baisse le chiffre de février, après avoir initialement annoncé une progression de 0,3%. Tous ces chiffres sont corrigés des variations saisonnières (CVS).
Le recul des commandes industrielles pour le troisième mois d'affilée cette année intervient alors que le président américain Donald Trump avait décidé dès le 1er mars de taxer les importations d'acier et d'aluminium, comme moyen de lutter contre le déficit commercial américain. Le climat de «guerre commerciale» qui s'en est suivi n'a pas arrangé les affaires des exportateurs allemands, avec un recul en mars de 2,5% des commandes en provenance de l'étranger et de 3% pour la zone euro. Les commandes passées en Allemagne ont de leur côté augmenté de 1,5% sur un mois.
«Dans le détail, la baisse des commandes est surtout imputable aux biens d'équipement (-1,8%) et dans une moindre mesure aux produits semi-finis (-0,3%), alors que les carnets de commandes pour les biens de consommation se sont appréciés de 2,2%», précise l’AFP. Sur l'ensemble du premier trimestre de 2018, les prises de commandes étaient en baisse de 2,1% par rapport au trimestre précédent, note le ministère de l'Économie dans un communiqué distinct. «La conjoncture industrielle reste orientée à la hausse» en dépit d'un léger repli de l'activité de janvier à mars, relativise le ministère. Destatis doit publier mardi le chiffre de la production industrielle allemande de mars, autre statistique très regardée. En février, elle s'était nettement repliée de 1,6% sur un mois, venant s'ajouter à la liste de plus en plus longue des indicateurs allemands en berne. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma