Éco Monde

La croissance de l’économie italienne devrait ralentir au cours des prochains mois. C’est ce qui a été déclaré hier par l’Institut italien de la statistique (ISTAT), rapporte Reuters. L’ISTAT a expliqué que son bulletin économique mensuel a décelé des signes de ralentissement qui s’intensifient, laissant entrevoir une croissance économique italienne moins forte. Et ce malgré le niveau élevé de son indicateur avancé composite.
Le produit intérieur brut du pays a progressé de 0,3% au premier trimestre, selon des chiffres préliminaires publiés la semaine dernière, un rythme qui reste identique à celui qui avait été enregistré à la même période une année auparavant. Sur un an, l’expansion a atteint 1,4%, un plus bas depuis le premier trimestre de 2017.
Rappelons qu’au premier trimestre 2017, les données publiées par l’ISTAT ont montré que la croissance de l’économie italienne a été plus élevée. 
Dans le détail, le produit intérieur brut (PIB) de la troisième économie de la zone euro a crû de 0,4% sur les trois premiers mois de l’année par rapport au trimestre précédent, et non de 0,2% comme l’ont annoncé les premières estimations. Par ailleurs au premier trimestre 2017, la croissance a été soutenue par les dépenses de consommation, avec une forte hausse des stocks qui ont compensé la contribution négative du commerce extérieur. Ainsi, l’économie italienne est à la traîne de la zone euro depuis plus de 10 ans. L’objectif de croissance du gouvernement en 2017 ne représentait que la moitié du taux moyen attendu pour toute la région. Entre janvier et mars de la même année, la croissance dans la zone euro était de 0,5% comparativement aux trois mois précédant, et de 1,7% sur un an, selon les chiffres d’Eurostat. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma