Éco Monde

Unilever a réalisé au premier trimestre 2018 un chiffre d’affaires conforme aux attentes. «Ce qui permet au géant anglo-néerlandais des produits de consommation courante de confirmer ses objectifs annuels ainsi que ceux à moyen terme», souligne Reuters. Le propriétaire des soupes Knorr, des savons Dove ou encore des lessives Omo, a précisé, jeudi 19 avril, que la croissance organique de ses ventes avait été de 3,4% sur la période janvier-mars, une progression conforme à un consensus d’analystes financiers fourni par le groupe. Ses concurrents Danone et Nestlé ont en revanche fait mieux que prévu sur la même période, tout en confirmant également leurs prévisions annuelles. Sous le coup d’effets de change négatifs, le chiffre d’affaires d’Unilever a, toutefois, reculé de 5,2% sur le premier trimestre, à 12,6 milliards d’euros, contre un consensus de 12,84 milliards, selon Reuters. Unilever, en passe de supprimer sa structure bicéphale pour ne garder que Rotterdam comme base principale, anticipe toujours une croissance organique allant de 3% à 5% pour l’ensemble de l’année. Le groupe, qui se dit bien parti pour atteindre ses objectifs 2020, entend également améliorer sa marge opérationnelle et sa génération de trésorerie en 2018.                                                      

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2018 LEMATIN.ma