Sports

La troisième édition du Dakhla Downwind, qui a démarré le 13 août et qui devrait se poursuivre jusqu’au 22 août, a disputé sa troisième étape jeudi avec quinze riders toujours en lice, dont le Marocain Abderrahim Moutaouakel. L’objectif de ce voyage d’endurance en kite-surf est de relier Dakhla à Lagouira sur 500 km en passant par les nombreux spots dont regorge la région.

Une cinquantaine de kitesurfeurs de plusieurs nationalités (Espagne, France, Allemagne, Afrique du Sud, Emirats arabes unies, Norvège, Australie...) parcourent le littoral entre Dakhla et Lagouira depuis 6 jours, propulsés par le vent et mus par le désir de découvrir une région regorgeant de spots paradisiaques. La troisième édition du Dakhla Downwind, qui se déroule du 13 au 22 août, est une course d’endurance dont l’objectif est de naviguer uniquement le long de plages vierges sous l’encadrement de professionnels. Un événement qui se propose d’ancrer Dakhla et la région de Dakhla-Oued Eddahab comme une destination incontournable pour la pratique des sports nautiques. Jeudi, les riders ont disputé la troisième étape de ce périple, avec quinze concurrents dont un Marocain, Abderrahim Moutaouakel, qui sont toujours en lice.

L’arrivée est prévue pour samedi prochain et sera suivie, le lendemain, d’une exposition photos sur la région Oued Eddahab et sur les grands moments du Dakhla Downwind 2017, ainsi que la remise d’un prix aux participant. Les organisateurs prévoient également des actions caritatives et environnementales en coordination avec l’Association marocaine de kitesurf. 

Articles similaires

Newsletter :

Version desktop
Copyright © 2021 LEMATIN.ma